UPLT sur BFM TV NICE.png

COMMUNIQUÉ DE PRESSE (06.11.2019)

UPLT – Union des Professionnels de la Location Touristique

Association de promotion et de défense de la location touristique

 

Depuis plusieurs mois, l'activité de location de courte durée (parfois appelée « location saisonnière ») est sous le feu des projecteurs. Certains vantent ses nombreux mérites tandis que les opposants voudraient empêcher une activité qui, avant d'être médiatisée, était pourtant courante et largement pratiquée par des propriétaires et des professionnels.

 

Les mesures limitatives se sont multipliées ces derniers mois et les acteurs du secteur constatent une volonté des pouvoir publics de fortement limiter l'activité, voire de l’interdire. Les plateformes sont ainsi pointées du doigt, à l’instar d'Airbnb qui est accusée de contribuer à l’appauvrissement de l’offre résidentielle traditionnelle en centre-ville au profit d’hébergements où séjournent des voyageurs de passage. Surmédiatisé, le sujet divise tant les politiques que les résidents. Certains s’obstinent à voir des nuisances pourtant marginales, tandis que d’autres se réjouissent de la contribution du secteur à l’activité économique de nos régions.

Des professionnels du secteur (agents immobiliers et agents de voyage) ont ainsi créé la première association de promotion et de défense de la location touristique en région sud, l'UPLT (Union des Professionnels de la Location Touristique). Cette association, exclusivement réservée aux professionnels, est engagée dans différentes missions :

  • Promouvoir et défendre l’activité de location touristique pratiquée de manière respectueuse et responsable

  • Rendre visible les acteurs du secteur, engagés dans une démarche qualité de l’activité. L’UPLT se veut à ce titre être un interlocuteur privilégié pour les administrations, les élus, les professionnels du tourisme et de l’immobilier, les copropriétés, …

  • Élaborer des propositions à destination des institutionnels locaux pour réglementer l’activité de la location touristique et contribuer efficacement à la promotion de l’offre diversifiée de l’hébergement, souhaitée par le comité d’attractivité de l’agence du territoire.

  • Créer un réseau d’entraide entre les professionnels de l’activité pour relever collectivement les défis et aborder les problématiques de la location touristique. Les membres adhérents de l’association se regroupent périodiquement autour de thématiques pour partager les bonnes pratiques et apporter des solutions concrètes aux défis auxquels ils sont confrontés.

 

L'UPLT veut rendre visibles ceux qui ne le sont pas encore : des professionnels qui ont une vision responsable et durable de la location touristique. La Côte d’Azur est la seconde destination touristique de France qui a su développer son attractivité en France et à l’étranger. Ces efforts se sont axés sur un développement des infrastructures liées au transport (aérien, ferroviaire, urbain, …), la multiplication d’événements majeurs, et également en proposant une offre d’hébergement diversifiée (hôtels, résidences de tourisme, meublés de tourisme …). Toutes les métropoles les plus touristiques peuvent désormais compter sur un atout, l’hébergement touristique en appartements dont le niveau de qualité ne cesse de progresser, attirant des voyageurs (touristes et clientèle d’affaire) du monde entier. La location touristique est une offre complémentaire qui séduit des millions de voyageurs à travers le monde et représentant une manne économique dont ne saurait se passer une métropole dont les principaux revenus proviennent du tourisme.

 

Dans les prochaines semaines, les membres de l’UPLT continueront à travailler sur des sujets tels que des propositions de réglementation de l’activité différenciée (des solutions spécifiques aux communes et métropoles dont les enjeux et problématiques ne sont pas identiques), des solutions concrètes pour faire coexister sereinement dans les copropriétés l’activité de location touristique et l’habitation traditionnelle, garantir un cadre responsable et professionnel aux voyageurs (location de logements décents, assistance pendant le séjour, assurances spécifiques, etc.)…

 

Pour son prochain rendez-vous public du 19 novembre 2019 (sur inscription), l’UPLT réunira ses membres et tout professionnel du secteur intéressé par la thématique des enjeux et défis de la location touristique. L’association, avec l’intervention de Me Barbaro (avocat à Nice spécialisé dans le droit privé et particulièrement sur les questions liées à l’immobilier), apportera un éclairage d’actualité sur les rapports des copropriétés avec les propriétaires proposant des logements en location de courte durée.

Contact presse : Frédérick SEIDITA AIRES (contact@uplt.org)

www.uplt.org

contact@uplt.org

CAGNOTTE LEETCHI UPLT bandeau.jpg

Merci à tous les donateurs qui ont soutenu notre action pour défendre la liberté des loueurs de meublés de tourisme.

8245€ récoltés ! 

Le Conseil d'Etat a confirmé en tous points, la décision du Tribunal Administratif de Nice et l'arrêté anti location saisonnière de Christian Estrosi, maire de Nice, a été définitivement invalidé.

Chaque euro récolté dans notre campagne de cagnotte collaborative Leetchi aura permis de couvrir les frais de procédures dont une importante partie a été financée par l'UPLT. Sans votre générosité, nous n'aurions probablement pas pu mener ce combat jusqu'à son terme.

Logo_Leetchi_baseline.jpg

Premier communiqué de presse

Chers professionnels de la location touristique,

Nous avons le plaisir de vous annoncer la création de l’UPLT, la première association regroupant les professionnels de la location touristique de la Région SUD : l’Association des Professionnels de la Location Touristique (UPLT).

Le 21 février dernier, sous l’impulsion de Salvatore LUCI (Agence My Casa) et avec le soutien du parrain de l’association, la FNAIM06 représentée par Daniel FALCONE, nous étions une trentaine de professionnels (agents immobiliers et agents de voyage) à nous réunir pour évoquer les problématiques affectant notre activité : 

 

- arrêté de la métropole du 21/12/2018 restreignant fortement les possibilités de locations de meublés de tourisme à Nice, Villefranche et progressivement d’autres communes de la métropole (obligation de changement d’usage pour tout hébergement proposé à la location saisonnière, avec ou sans compensation, dans la limite d’une autorisation par foyer fiscal et pour une durée de 6ans)

- complexification du taux de la taxe de séjour due pour les meublés de tourisme non classés (3% au lieu d’un taux fixe pour tous les autres hébergements)

- annonce de la création d’une brigade de contrôle pour verbaliser les contrevenants et infliger des sanctions civiles voire pénales pouvant atteindre 80.000€ et / ou 1 an d’emprisonnement.

La volonté des pouvoirs publics locaux, très fortement influencée par le lobby hôtelier, seul interlocuteur jusqu’à présent de la métropole, ne semble avoir que pour seul objectif de juguler une croissance extrêmement rapide et potentiellement incontrôlable de l’activité de location touristique.

 

Nous, professionnels, titulaires de cartes professionnelles d’agents immobiliers, de licences professionnelles d’agents de voyage, dûment autorisés à exercer une activité proposant des hébergements à la location touristique, réclamons que des discussions soient entamées dans les meilleurs délais pour proposer un cadre réglementé et non liberticide. 

 

De nombreuses propositions sont possibles pour que les différentes problématiques mises en avant par les pouvoirs publics, les dirigeants politiques en place à la mairie de Nice et autres communes de la métropole, les services de l’urbanisme, le pôle tourisme de la métropole, la chambre de commerce et de l’industrie puissent trouver des réponses cohérentes. Le tourisme est l’une des principales activités de la Région SUD et chaque année, la location de meublés de tourisme génère des dizaines de millions d’euros de revenus directs et indirects aux municipalités, aux commerçants, aux artisans du bâtiment notamment, aux collectivités locales et ces revenus connaissent une croissance exponentielle qu’il serait dramatique et inconscient de négliger ou pire, d’abandonner à d’autres régions qui elles, ont compris leurs intérêts.

 

Notre association, qui deviendra la vôtre, vous invite à l’accompagner dans des démarches concrètes. Unis nous serons enfin écoutés et pourrons nous assoir aux tables des négociations auxquelles nous participerons activement dans le plus grand respect des différents intérêts. Nous n’avons pas vocation à constituer un énième lobby mais à défendre les intérêts de notre profession qui ne nuit nullement à d'autres. 

Ce discours pourrait paraitre politique mais nos actions seront, elles, pragmatiques et c’est ensemble, nous professionnels, que nous pourrons porter des propositions qui nous le souhaitons, se transformeront en opportunités.